Quels furent les éléments politiques
et sociaux qui ont conduit
à la séparation du judaïsme
et du christianisme entre les années 30 et 135 de notre ère ?






commander en ligne

Radio Notre Dame le 12avril 2022
RMC L'Église d'aujourd'hui le 10 juillet
RMC L'Église d'aujourd'huile 17 juillet

La part méconnue de l’Histoire
Séparation du judaïsme
et du christianisme au Ier siècle

Maxime Pouvelle
EAN 9782383590125
format 130 x 210 
200 pages
prix public TTC  18 €
commander en ligne
Le texte
Ce livre vise à travers une analyse historique à identifier la part des évènements politiques et sociaux dans la séparation du Judaïsme et du Christianisme. Cette part souvent méconnue a joué un rôle considérable dans cette scission conduisant à deux religions d’apparence distincte.
Les invasions successives des trois empires, Assyrobabylonien, Grec et Romain vont avoir une influence clef sur ce premier siècle dans la province de Judée. Cette influence va toucher la langue, l’écriture, la pensée, la religion, et façonner les différents groupes sociaux de la Judée du Ier siècle. Dix étapes ont pu être définies entre 30 et 135 après J.C. dessinant cette séparation progressive. Ce parallèle entre Histoire et Religion permet aussi un éclairage des aspects historiques dans la rédaction de l’Ancien (Bible hébraïque) et du Nouveau Testament. Comment bien comprendre les évangiles par exemple sans connaitre les communautés qui les ont rédigés et leur environnement spécifique ? Une grande partie de l’antijudaïsme ou du sentiment « antiJuif » peut s’expliquer par cette méconnaissance de l’Histoire et de la pensée hébraïque.
Ce livre a pour ambition d’éclairer la lecture du texte biblique et de ce fait à mieux comprendre la proximité entre Juifs et Chrétiens.

L' auteur
Docteur en Médecine, spécialiste en Santé Publique, diplômé de SciencesPo, Maxime Pouvelle a effectué de multiples recherches historiques et théologiques sur l’Histoire des religions depuis le début des années 2000. De 2014 à 2020, il a reçu une formation en théologie à travers de nombreux cours au Collège des Bernardins à Paris. Il a rédigé des ouvrages sur les rapports entre sciences, Histoire, raison et foi.