Quel monde voulons-nous ?
Et pouvons-nous le vouloir ?
















Survivrons-nous à la technologie
aux sources du cyberespace
et des sciences de la complexité

Jacques Printz
ISBN 9791097108267
format 160 x 240  300 pages
prix public TTC 22 €
commander en ligne
Le texte
Le cyberespace qui se construit sous nos yeux n’aurait pas pu exister sans l’invention d’une machine qui n’aurait jamais dû fonctionner tant les obstacles pour la construire étaient nombreux : l’ordinateur, le computing instrument de von Neumann, que chacun manipule quotidiennement, le smartphone de la « Petite Poucette » de Michel Serres.
Pour savoir où l’on va, mieux vaut savoir d’où l’on vient !
Pour résoudre les problèmes auxquels les démocraties étaient confrontées : il fallait calculer, vite, communiquer, vite, sans erreur, comprendre les pannes ; il fallait intégrer les technologies et coordonner les efforts de millions d’ingénieurs qui ont conçu et exploité les systèmes sans lesquels nous n’aurions pas survécu aux totalitarismes.
autant de problèmes d’éthique auxquels il est urgent de réfléchir. Von Neumann, peu de temps avant sa mort, en 1955, nous a donné une clé, dans son article au magazine Fortune, et intitulé Survivrons-nous à la technologie ? : « Nous pouvons spécifier seulement les qualités humaines nécessaires: patience, flexibilité, intelligence ». Tel est le sujet des six chapitres de cet ouvrage.

L' auteur

Après une carrière industrielle qui l’a conduit à être l’un des directeurs R&D du projet de système d’exploitation GCOS7 chez Bull, puis directeur de l’Agence Défense chez CGI/ CR2A, Jacques Printz a été élu professeur au CNAM, Chaire de Génie Logiciel, où il est professeur émérite. Il est depuis 2015 professeur invité aux Facultés Jésuites du Centre Sèvres, Chaire Teilhard de Chardin.
Il a publié une dizaine d’ouvrages.