Redécouvrir
« le fra Angelico des lettres »
(François Mauriac)










en savoir plus

— les Actes du colloque René Bazin
La Nef de juin 2018


René Bazin - Re-découvrir
Colloque international
ISBN 9791097108038
format 160 x 240  350 pages
prix public TTC  22 €
commander en ligne
Le texte
Professeur d’université, écrivain et académicien, journaliste et correspondant de guerre, voyageur infatigable, conseiller municipal de son village et président d’honneur de la société des vins d’Anjou, René Bazin nous a légué une œuvre littéraire de 65 ouvrages: contes et récits de jeunesse (10), Chroniques de voyages (13), Romans (20), Biographies (9), essais et nouvelles (13), essais, autobiographie.
Écrivain réaliste de talent, René Bazin est un observateur minutieux et attentif de la société paysanne et ouvrière. Ses romans sont des témoignages sur les difficultés de la vie de ces hommes et de ces femmes. Ses thèmes de prédilection: la désertification rurale, la condition sociale des ouvriers et la femme est au centre de nombreux de ses romans.
Très sensible à la beauté de la nature et des paysages, René Bazin a reçu un qualificatif inédit de son ami, François Mauriac, qui l’appelait « le Fra Angelico des lettres ». L’écrivain, bien qu’il témoigne d’une grande simplicité dans ses récits de voyages, est aussi un sociologue subtil, à l’écoute des autres. Il met en valeur les gens de la terre, la noblesse de cœur et l’humilité. Ces écrits, qui ont une dimension documentaire importante, rapportent à la fois la vie du front et la vie quotidienne à l’arrière.
René Bazin décrit, à travers ses œuvres, sa dimension spirituelle et humaniste.

L' auteur
René Bazin est né à Angers, le 26 décembre 1853, dans une famille de juriste et de chef d’entreprise. Originaire de l’anjou, par la famille de son père et d’origine parisienne, par sa famille maternelle.
Durant ses études au collège Mongazon d’angers, il est déjà passionné par la littérature et la poésie.
– après 3 années à Paris comme étudiant en droit, il revient à angers pour passer son
doctorat.
– en 1876, il épouse Aline Bricard, dont la famille vient d’acquérir la maison des
rangeardières à saint-Barthélemy d’Anjou. Ils auront 8 enfants.
– Diplômé en 1877, il sera professeur de droit criminel à l’Université Catholique d’Angers de 1878 à 1919.
– Dès 1883, ses premiers romans sont publiés « stéphanette », Ma tante Giron », « tache d’encre »…
– en 1886, il se lance dans le journalisme et écrit pour le Figaro, l’Illustration, la revue des deux mondes, le Journal des Débats…
– en 1895, il reçoit le Prix de l’académie française avec la parution du récit de voyages « terre d’espagne ».
– en 1903, il est élu à l’académie Française. Partageant sa vie entre l’anjou et Paris, il sera particulièrement fidèle dans ses responsabilités à l’académie.
– en 1904, il est élu au Conseil municipal de saint-Barthélémy-d’Anjou.
– en 1916, il devient président de la Corporation professionnelle des publicistes chrétiens.
– en 1918, il est décoré comme Officier de la Légion d'Honneur.
– en 1931, son dernier roman « Magnificat » est publié.
– René Bazin décède le 20 juillet 1932 et est inhumé à saint-Barthélémy-d’Anjou.