Fraternité, dialogue et laïcité




























Comment notre religion est devenue laïque
Mgr Gérard Defois
ISBN 9791097108502
format 140 x 170  100 pages
prix public TTC  10 €
commander en ligne
Le texte
Depuis quarante ans la laïcité a occupé une place importante dans les préoccupations de nos gouvernants, quelle que soit leur appartenance partisane. En particulier pour ce qui a trait aux vêtements, aux signes, aux lieux de réunion et même aux prédications dans les lieux de culte.
Compte tenu des évolutions démographiques en Europe, devant l’arrivée importante de croyants musulmans dans nos villes, des chrétiens « de souche » s’élèvent pour demander une réaffirmation des lois laïques, en particulier de la loi de 1905 déclarant la séparation des Églises et de l’État. Or, nous le savons : si le mot « laïque » devient courant vers 1880, la question des relations entre le pouvoir politique et les « ministres des cultes » est permanente depuis 25 siècles. Notre loi n’est qu’une conséquence de cette histoire de la chrétienté ! C’est ce que nous voulons évoquer ici. Accueillir les croyances des autres dans sa patrie, surtout lorsque l’on imagine des concurrences idéologiques, est ressenti comme une faiblesse politique. Cette rencontre génère une peur culturelle, une menace qui empêche la solidarité et le respect de la différence entre citoyens.
Ayant eu maintes fois à m’exprimer sur la nécessité du dialogue entre les patrimoines culturels et religieux, je propose ici une brève lecture de notre histoire, faisant apparaître sa dramatique spirituelle. La loi de 1905 fut un rempart élevé devant les agressivités d’un moment, mais la loi ne suffit pas pour fonder une fraternité nationale et internationale.

L' auteur
Mgr Gérard Defois, aujourd’hui retraité à Saumur, a été Secrétaire général de la Conférence des évêques de France, Recteur de l’université catholique de Lyon, Archevêque de Sens, Reims, et évêque de Lille.


retrouvez-nous sur notre site